Qui suis-je?                         

Je suis un suisse sage

sans chaussure

et sans chef… 

Ultime édition: 9/06/2021

 

 

 

 

Et qu’ai-je écrit?

Mais quel fus-je professionnellement?

 

Ce personnage en toge ? M. Steiner, professeur contractuel, mais authentiquement certifié, de lettres classiques. Ses lunettes de myope équilibrent son alopécie génétique. Forte carrure, certes, mais due à ses trekking(s?) au Laddakh, en pays Dogon, dans le triangle d'or et à Bornéo. Ce grand voyageur, sac au dos ou en camping-car (lors d'une année «sabbatique» en Afrique), loin des hordes américanisées et des jeunes en rupture de ban, a tenté par trois fois de se rendre à Tombouctou! Sa route croisa, à sa grande consternation, celle d'un Paris-Dakar... Plus heureusement, il a passé ses années scolaires à programmer des logiciels en Français, latin, grec sous basic TRS80, basic Mo5, Turbo Basic et Turbo-Pascal. Ses produits (URBI pour le latin, Athéna pour le grec, codicolo pour le français, polyglot  - cliquez ici pour la présentation en version PC de ses autres logiciels en français, latin, grec) se trouvaient pour le français chez le défunt Linguasoft ; jusqu’au début 2004, les Editions Chrysis, 1 allée de la Providence, BP 42 86002 Poitiers CEDEX proposaient encore Urbi à leur catalogue. Il a pourtant préféré, au bout du compte, après 10 ans, couper court à leurs relations : certes, elles avaient édité sous Mo5 Urbi et Athena, puis sous PC, Urbi. Mais les relations personnelles instaurées en partenariat avaient disparu avec les fondateurs de cette entreprise, rachetée… Libéralisme, quand tu nous étrangles ! L’ensemble de son travail est mis à disposition du public sous le titre : l’humaniste, partagiciel libre anciennement distribué par l’option IGC de l’Institution Join-Lambert, Rouen, devenue, depuis sa refondation en 2009, Institution Jean-paul II. IGC : Information de Gestion et de Communication,  matière qu’il enseigna (aussi !) ; ce produit est disponible, zippé, sur le site Lutèce ; son adresse ? hubert.steiner728 at gmail.com, pour dérouter les sniffeurs.

Ses succès ? Il a enseigné l'Option Informatique (détruite par M. Allègre, le tombeur - fondeur? - de mammouths, et qui a de dignes clones au MEN) ; par l’intermédiaire des APTIC (ce serait trop long à évoquer, ce sont de vieilles lunes, mais qui expliquent pourquoi la France s’éclipse au niveau mondial !), un de ses élèves a obtenu le prix des concurrents au concours Soft-Qui-Peut de 1996 ; il gère depuis presque une quarantaine d’années les réseaux pédagogiques successifs de son établissement (il en est à son 4ème, maintenant sous Linux-Samba), qui, parti de 10 TRS 80, d'abord autonomes puis en réseau, ensuite 16 PC en nano-réseau, est arrivé, via 23 MO5- un chiffre digne d'éloge pour les connaisseurs - toujours en nano-réseau, bon an, mal an, en changeant câbles, PC et système, à dépasser les trois centaines de postes PC (un stock de 342 décomptés après l'audit - c'est ainsi, DURA LEX SED LEX - opéré pour sa fin de carrière, en 2017)... Il s’est investi dans tout ce qui sentait le –tique, en (dé)formant ses collègues, en stage sur tous les fronts des TIC(E)…  HS (Hors-Série pour les intimes, car son prénom est Hubert, cela ne s’invente pas) met à la disposition des latinistes, sur le WEB, des traductions et des commentaires sur les œuvres au programme du baccalauréat... Ce travail s'intègre dans un site plus ambitieux consacré à l'antiquité, Lutèce (BIS REPETITA PLACENT!)… Il s’est vu muséifier de son vivant à Rouen, suite à un don de matériel au Musée de l’Education:, en faisant une conférence enregistrée en vidéo afin que son « hard » , patiemment et péniblement conservé - un miracle après force déménagements, toujours imposés dans l'urgence par des instances supérieures hermétiques à la nécessité de conserver trace ou empreinte du passé récent - soit… contextualisé, propos tenu par l'administrateur après sa prestation, ce qui a fait rougir notre intervenant, confus d'être pris en flagrant délit de naïveté, car il se croyait filmé pour ses productions/créations/idées . Parions que les chercheurs du millénaire ne seront pas déçus… au vu de son intervention éditée par Canopé, p. 73 sqq. La pérennité de Canopé n'étant pas assurée, vu les multiples défections de l'EN (vous en constaterez une nième, si le lien est défaillant), le livre est aussi disponible sur notre site...

Ses échecs ? il a dû repasser son CAPES pratique en 1984, en présence de l’Inspecteur Général de l’époque, faute de l’avoir obtenu en 1983, au prétexte qu’il faisait trop d’informatique avec ses élèves ! Avec la contrainte du B2i, il sourit. Ce rictus narquois qui est sa marque de fabrique s’est inversé d’ailleurs en 2000 quand il a été engagé officiellement par le CNED sur un poste à profil en Juin pour se voir rejeté comme un pestiféré par son rectorat en Août. Cinq ans plus tard, le Tribunal Administratif de Paris lui a donné raison et a condamné le Ministre de l’Éducation Nationale au remboursement de ses frais d’avocat (soit 800 €) ; Il aurait fallu 5 ans de plus pour obtenir les dommages et intérêts auxquels il avait moralement droit ! Mais sa retraite se profilant, ce lion devenu vieux n’attendait plus que les coups de pied des ânes haineux!

 VALE, INTERNAUTA!

Et tu n’auras pas d’autres informations; en effet, rien de plus odieux que l'étalage des vies privées, sans pudeur aucune, sur le WEB. On se demande d'ailleurs comment font certains écrans pour ne pas imploser d'horreur. (pourquoi pas exploser ? C’est l’attraction du vide !)

P.S. : Par pitié pour toi, ne dis rien sur Facebook (vu l'odeur dégagée, c'est plutôt fesse de bouc) et consort(s) – ceux qu’on nomme des réseaux sociaux, en dénaturant ce bel adjectif, donc à écrire plutôt ....

Ton google-profil (ou gogol ?) établi par toute DRH te coûtera le poste que tu espères !